Ignorer la navigation

Jean-Claude COMMENCHAL     

Expert spécialiste des étains des origines au XX ème siècle

QUELQUES RESULTATS DES VENTES 2020 ET 2021

Vendu le 1er août à CHERBOURG

 

Très petit PICHET balustre en étain à piédouche en plinthe, gobelet en talon droit et couvercle à toit plat muni d’un poucier à glands.

Poinçon de contrôle : CC / 1709 / TOL (pour Tolosa).

Poinçon de jaugeage : croix du Languedoc / I.I.L, de J.LAPORTE affineur juré en charge du jaugeage.

Hauteur : 12,8 cm.

Milieu du XVIII ème s.

 

 

La plus petite et rarissime mesure toulousaine constatée pour la deuxième fois, en parfait état

 

 

Adjugé 600 € hors rais de vente

 

 

 

 

 

 

 

Vendu le 1er août à CHERBOURG

 

PLAT en étain de forme elliptique aile large à moulure périphérique, orné au centre d’armoiries finement gravées qui sont « d’argent au chevron d’azur accompagné en pointe d’un croissant de même et d’un rameau de…, et en chef de deux étoiles de… ».

Poinçon de Jean REALLIER reçu maître vers 1635 : marteau couronné / ESTAIN FIN / I.REALLIER / 1643.

Longueur : 40 cm.

PARIS, Milieu du XVII ème s

 

 

Quelques piqûres

Ce type de platerie est rarissime (§ catalogue J-C Commenchal de décembre 1994, référence 46)

 

 

Adjugé 900 € hors frais de vente

 

Vendue le 16 juillet à AMIENS

 

 

AIGUIERE en étain appelée STEGKANNE, de forme balustre à piédouche, gorge tronconique, couvercle à toupie et poucier à palmette, munie d’un long déversoir tubulaire fermant à clapet et rattaché au corps par un bras mouluré. Poinçon de Jakob GANTING reçu maître avant 1710 : ours passant / I.G. Hauteur : 32,5 cm.

BERNE, Première moitié du XVIII ème s

 

Superbe de qualité et d'état

 

Adjugée 680 € hors frais de vente

 

 

Vendu le 28 juin à ROUEN

 

PICHET prototype en étain, de forme à épaulement, col évasé et poucier « diabolo ». Il repose directement sur le fond.

Contremarque indistincte au fond intérieur (photo ci-contre)

Hauteur : 25,5 cm.

 

Région de CHAMPAGNE, XVI ème s.

 

 

Pièce fondue selon la technique ancienne, en deux coquilles longitudinales

Couvercle refait à l’identique

 

 

Adjugé 1200€ hors rais de vente

Vendu le 11 juin à PARIS

 

PICHET balustre en étain à base cylindrique, anse à crossette, couvercle légèrement bombé et poucier à glands.

Poinçon de contrôle : sanglier / arbre. Poinçon d’un maître non identifié : rose couronnée / I.V.

Hauteur : 19,8 cm.

SEDAN, Milieu du XVIII ème s

 

Rarissime provenance

Il pourrait s’agir d'Innocent Vinet reçu maître à Rocroi avant 1723.

 

Adjugé 650 € hors frais de vente

Vendue le 5 juin 2021 à SENS

Très  exceptionnelle paire de grands PLATS RONDS en étain martelé à aile large dits « à la cardinal » ornés d’armoiries d’argent au cœur crucifère accolé de deux étoiles et des lettres B et L, le tout de sable. Poinçonnage sur l’un : 1°- FF couronnées / 1691 / BORDEAVX. 2°- FF couronnées / 1694 / BORDEAVX. 3°- F / Jonas et la baleine / IOSEPH TAVDIN, reçu maître avant 1671. Poinçonnage sur l’autre : le 3° du précédent. Diamètre : 52,3 cm.

BORDEAUX, Entre 1694 et 1697.

 

Superbe de qualité et d’état, dans une rare grande dimension, une rayure accidentelle à l’endroit du motif armorial de l’un est cependant signalée

 

Adjugée 2100 € hors frais de vente

 

 

Vendu le 11 avril 2021 à Cherbourg

 

Grand PLAT rond en étain à aile large et bord fortement mouluré dit « à venaison », orné d’armoiries féminines gravées d’argent au chevron de pourpre accompagné de trois merlettes d’azur …Poinçon de contrôle : FF couronnées / 94 / PARIS. Poinçonnage complet de Claude GEVRES reçu maître en 1653 : 1°- marteau couronné / fleurette / C.G / P. 2°- aiguière / GEVRE / ETIN FIN / 1653. Diamètre : 52,8 cm.

PARIS, peu avant 1700.

 

Ces grands plats étaient en principe destinés à la présentation de gibiers ou volailles reconstitués « au naturel »

 

Adjugé 1000 € hors frais de vente

 

 

Vendu le 13 mars 2021 à Saint-Dié-des-Vosges

 

PICHET en étain de forme balustre à pied oblique mouluré, gobelet en quart de rond et poucier à glands. 7

Poinçon de contrôle : CC couronnés / F.BILLOT / 94, pour 1694.

Poinçon de maître non identifié : tête de maure / 1731 / I.B.(G ou O).

Hauteur : 16,1 cm.

FAYL-BILLOT (Champagne), Première moitié du XVIII ème s

 

Provenance tout à fait exceptionnelle constatée une seule fois en 40 ans …

On peut penser à Jean-Baptiste (1er ou II) ODELIN actifs à Bar-sur Aube et Soulaines, mais aussi à Jean-Baptiste GUYOT à Dijon, contrôlés dans ce petit centre champenois.

 

Adjugé 1450 € hors frais de vente

 

 

 

Vendue le 22 février 2021 à Rouen

 

Rarissime et belle AIGUIERE en étain de forme balustre à piédouche à godrons et anse en C inversé à ressaut et crosse drapée. Poinçon de qualité FIN apposé deux fois et poinçon de Jacques Antoine BOURGUIN reçu maître avant 1729 : volatile couronné / I.A BOVRGVIN. Hauteur : 26 cm.

LIMOGES, Première moitié du XVIII ème s.

 

Seul constat de ce type d’objet pour ce centre

 

Adjugée 940 € hors frais de vente

Vendue le 12 décembre 2020 à St Dié-des-Vosges

AIGUIERE en étain à gorge en S dite « en casque », à piédouche mouvementé et mouluré, munie d’une anse en C à crosse drapée. Le culot est orné d’une frise de languettes et la partie médiane d’une large baguette moulurée.Poinçon de contrôle : lis couronné : C.G.D.R / P (pour Contrôle Général Du Royaume) de la régie de Martin Girard.

Poinçon apposé deux fois de Mathurin SIBILLE reçu maître en 1680 : lis et marteau couronnés / P / M.S. Hauteur : 27,5 cm.

PARIS, Entre 1722 et 1726

 

L’un des plus beaux modèles de la production française, avec de surcroit ici les languettes fondues à part et rapportées par soudure sur le culot.

Bibliographie : « Les Etains de Paris » par Ph. Boucaud et M. Schonn

 

Adjugée 1500€ hors frais de vente

 

 

 

 

Vendu le 12 décembre 2020 à St Dié-des-Vosges

 

 

PICHET tronconique en étain à couvercle mouvementé sommé d’une grappe de raisins, bec verseur mouluré et poucier en S à crête moulurée.

Poinçon de Hans SCHMERBER reçu maître en 1783 : roue de Mulhouse / H.S.

Hauteur : 17,5 cm.

MULHOUSE, Fin du XVIII ème s

 

Très rare petite jauge en parfait état, de  belle fonte massive.

 

Adjugé 1200€ hors frais de vente

 

Vendu le 6 décembre 2020 à Cherbourg

 

PLAT en étain à aile large unie dit « à la cardinal » en partie forgé. Poinçon de propriété : initiales I.M.P / palmes.

Poinçon de Claude MORANT père reçu maître avant 1636 : tête de maure / CLAVDE MORANT. Diamètre : 38 cm.

LYON, Vers 1635/40.

 

Quand son fils devient lui aussi maître, Claude 1er ajoute la mention « Père » à son poinçon. Ce plat peut donc être situé tôt dans sa production – Bon état, quelques points d’oxydation et un petit rebouchage quasi invisible

 

Adjugé 500€ hors frais de vente

Vendu le 6 décembre 2020 à Cherbourg

 

Très petit PICHET en étain de forme à épaulement, pied évasé, gobelet peu prononcé et poucier à glands.

Poinçon de contrôle incomplètement apposé : C couronné / 1691 /----/.

Hauteur : 9,8 cm.

CAEN, Entre 1691 et 1704.

 

Rarissime est un qualificatif insuffisant, c’est la seule jauge de cette taille jamais rencontrée en quarante ans, de surcroît en parfait état et tôt d’époque. Le poinçon au millésime de 1704 est répertorié et permet une datation « serrée » de cette mesure à alcool.

 

Adjugé 550€ hors frais de vente

Vendu le 6 décembre 2020 à Cherbourg

PICHET en étain, à épaulement, pied droit oblique, gobelet en talon droit, poucier à glands et languette incurvée.

Poinçon de contrôle : C couronné / ERNEE / 1767.

Poinçon de Urbain DESPRES reçu maître vers 1750 : marteau couronné / U.D.P.

Hauteur : 21,3 cm.

ERNEE (Mayenne), Dernier tiers du XVIII ème s

 

Rarissime ! Troisième exemplaire rencontré en près de 40 ans, et ici dans un état irréprochable et très bien poinçonné

 

Adjugé 550€ hors frais de vente

 

Vendu le 1er décembre 2020 - Maison Tajan

 

Vase corporarif des TISSERANDS, en étain à deux bulbes ornés de deux séries de têtes de lions munies d’anneaux, monté sur un piédouche à jambe à nœud médian et muni d’un couvercle sommé d’un personnage en habit de la Renaissance et tenant un étendard.
Le corps du vase comporte la mention gravée : HABEN Hr THOMAS ENGELMAN UND Hr JOHANN HERMAN BEI DE OBER ELTESTEN – ANO 1701 – EINER Er BAUREN BRIDER SCHAFT DER TUCH KNAPEN ZU BERNSTAD DIESEN WILLE KUMEN ZU GUTEN ANDENCKEN – MACHEN LASEN.  Hauteur: 66 cm hors tout.
De 1701 ou peu avant.
 

Très bel état
 

Adjugé 1280 € hors frais de vente

Vendue à Cherbourg le 2 août 2020

Paire de FLAMBEAUX dits « Bouts de table » en étain, de section hexagonale à piédouche mouvementé et base chantournée, munie de leurs « deux feux » à bras en S, binets cylindriques et bobèches à bord côtelé.

Hauteur : 37,3 cm.

PARIS, Milieu du XVIIIème siècle

Absolument rarissime dans le matériel étain.

Tous les éléments sont munis de vissages. Cette paire est identique en tous points à celle au poinçon d’Henri Denis ROLLAND reproduite dans mon catalogue N°5 de décembre 1992.

Adjugée : 1250 € hors frais de vente

Vendue à Cherbourg le 2 août 2020

SALIÈRE en étain de forme cubique à couvercle en doucine sommé d’un gland. Elle est ornée en relief de masques grotesques, de têtes d’angelots et d’un texte inscrit dans les moulures du corps et du couvercle. Dimensions : 5,9 x 5,9 x 10,8 cm.

FRANCE, Première moitié du XVIème siècle

Seul exemplaire rencontré en plus de quarante.

Très bon état, un charnon manque et les légères piqûres constatées sur l’ensemble de l’objet ne permettent qu’une lecture fragmentaire du texte ; on lit : « DIEU NOUS FASCE LA GRASCE DE SANT ANS DE BONN AGE - MA FASON  EST DE /…/ VIN ET DE SEL A TABLE - SALLE ASES ET /…/ N’EPISSE QUE DE SEL /…/GORGE ».

Adjugée 3 400 € hors frais de vente

Vendue à St Dié le 11 juillet 2020

Rare petite ASSIETTE en étain dit « Edelzinn », à aile horizontale à décor en relief, d’un vase fleuri à l’ombilic, d’une frise fleurs et rinceaux feuillagés sur l’aile. Diamètre : 20,2 cm.
VALAIS, Milieu du XVIIème siècle

Il s’agit probablement d’une production de Johannes SURD à Wallis - Modèle reproduit dans « Les étains de la collection Ritleng » de R.Forrer et dans « Kunstmuseum Düsseldorf Zinn »

Parfait état

Adjugée 800 € hors frais de vente.

 

Vendue à St Dié le 11 juillet 2020

AIGUIÈRE balustre en étain, à piédouche mouluré et orné d’une frise de godrons, gorge courte en quart de rond et anse en C à ressaut et crosse drapée. Elle est gravée d’un vase fleuri.  Poinçon de Jean-Baptiste ARMAIN reçu maître à Lausanne avant 1750 : couronne / trois étoiles / I.A.B.

Hauteur : 26,4 cm.

BESANCON, Milieu du XVIIIème siècle

Absolument remarquable de qualité et de fraîcheur

Ce poinçon a été constaté sur un pichet de Besançon. Jean-Baptiste ARMAIN, originaire de Lausanne, que l’on retrouve dans la région de Toulouse en fin d’activité, s’est donc installé un temps à Besançon. Le poinçon de cette aiguière présente des initiales I et A de petite dimension et un B beaucoup plus grand qui à vraisemblablement ici double fonction, à la fois initiale de Baptiste et de Besançon.
Adjugée 1 600 € hors frais de vente

 

Vendu le 23 juin 2020 - Maison Tajan

Rarissime PICHET « prototype » en étain de forme légèrement tronconique à base et gorge à peine évasées soulignées d’un filet tourné ; son couvercle légèrement bombé est muni d’une moulure de centrage et d’un poucier « diabolo ». Fondu en deux coquilles longitudinales, il présente au fond intérieur une pastille soudée portant une contremarque très lisible : P / étoile D / deux fleurons sommés d’un soleil, attribuable à Philippot DEMUYLLE maître avant 1506 à POLIGNY ou à Pierre DEGOIX maître vers 1520 à TROYES.

Hauteur : 28,4 cm.

TROYES ou proche région, Fin du XV ème s. ou début du XVIème siècle

Patine croûtée, oxydation, et petits rebouchages.

Provenance : Vente de Me Prunier à Louviers le 30 mai 2013
Adjugé 3 400 € hors frais de vente.

Vendue le 23 juin 2020 - Maison Tajan

Très exceptionnelle AIGUIÈRE en étain dite « en casque de Mars » de section octogonale à gorge en S, munie d’une anse en C à crosse drapée. Le corps et le couvercle articulés sont ornés de moulures et de fleurons rapportés par soudure ; le nœud et le piédouche sont octogonaux et moulurés.
Poinçonnage de Nicolas PAUL reçu maître en 1729 apposé sous le nœud et sur le couvercle : 1° - soleil / N.PAUL GENEVE / 1729. 2° - F couronné / N.P. 

Hauteur : 30,8 cm.

GENEVE, Milieu du XVIIIème siècle
Superbe modèle non répertorié dans la littérature spécialisée, de très belle qualité d’exécution et parfaitement poinçonné.

Provenance : Vente de Me Bisman à Rouen le 18/10/2014
Adjugée 1 500€ hors frais de vente.

 

Vendu le 25 avril 2020 à Alençon 

CIBOIRE en étain à réserve pomiforme et couvercle à croix sommitale, jambe à deux nœuds et piédouche mouvementé à rang de perle et base chantournée.

Poinçon de Pierre Gaspard LAMARE reçu maître en 1767 : marteau couronne / P.G.L.

Hauteur : 24,7 cm.

ROUEN, Fin du XVIIIème siècle

 

Parfait état.

 

Adjugé 630 € hors frais de vente.