Ignorer la navigation

Jean-Claude COMMENCHAL     

Expert spécialiste des étains des origines au XX ème siècle

Mon parcours

 

En 1981, après vingt ans passés au Ministère de la Justice, je démissionne de mon poste de sous-directeur régional de l'un de ses Services Extérieurs pour me consacrer à mon violon d'Ingres ...

En 1983, en collaboration avec un commissaire-priseur rouennais j'organise la dispersion d'une première collection d'étains anciens. D’autres, très vite, suivront …

Parallèlement, je rédige l’ouvrage « Les Etains normands » ainsi que de nombreux articles destinés à la presse spécialisée pour les revues « L’Estampille–L’Objet d’Art », « ABC Décor », « Experts »….

J’enseigne durant plusieurs années à l’Institut d’Etudes Techniques et Historiques de l’Objet d’Art (IDETH), puis à l’Ecole d’Art et de Communication (EAC)

En 1985, je suis admis à l’Union française des experts et en demeure membre du bureau et du jury d’admission des candidats experts de 1988 à 1993.

 

Mon outil

 

Enfin, en 2000, je crée une base de données informatiques dans laquelle je saisis progressivement toutes mes archives personnelles et la documentation spécialisée ; j'y comptabilise aujourd'hui  environ 14000 noms de maîtres et 9500 marques et poinçons. Cet outil me permet depuis plusieurs années déjà de mener des recherches rapides et performantes et de procéder à des attributions et identifications de poinçons souvent bien improbables à faire aboutir par les méthodes traditionnelles.

 

Jean-Claude Commenchal

 

 

WHO AM I ?

 

After university studies in science and psychology, I worked in the Ministry of Justice until 1981.

In 1983 I organised the sale of a collection for the first time, working with an auctioneer in Rouen. Others soon followed…

I also published my book « Les Etains Normands » on the pewter of my native Normandy, as well as articles on pewter in certain magazines : « L’Estampille-L’Objet D’Art », « ABC Décor », and « Experts », and I taught for several years at L’Institut d’Etudes Techniques et Historiques de l’objet d’art (IDETH), and then at l’Ecole d’art et de communication (EAC).

In 1985, I was admitted to l’Union de France des experts, and became a board member and member of the jury for admissions from 1988 until 1993.

For much of the above work I rely heavily on a computer database which I created about ten years ago and have been adding to almost every day since, from my own records and other specialised data. It now includes about 14000 pewterers and 9500 marks. This tool not only makes my research fast and efficient, but also often enables me to identify marks and produce attributions virtually impossible to arrive at from traditional methods and source