Copie de plat "à la cardinal" parisien

DESCRIPTION ET ANALYSE

Ce plat est porteur d'un improbable motif de type armorial estampé peu habituel dans la production parisienne et des copies du poinçon de Louis PELTIER reçu maître à Paris en 1720 ainsi que du contrôle de Paris millésimé 1726. Leur comparaison avec les poinçons authentiques ne laisse aucun doute, il s'agit bien de contrefaçons. Vous pourrez examiner ci-contre les différences entre les marques authentiques et les contrefaites. De plus, les emplacements où elles sont apposées sont tout aussi inhabituels. Les poinçons parisiens sont généralement frappés au revers de l'aile des plateries, jamais sur le devant, jamais au centre du revers. 

Enfin, ce plat présente des impacts suspects au centre mais par contre aucunes traces de rayures de couteau n'y sont visibles, ainsi qu'un revers noirâtre obtenu chimiquement pour simuler artificiellement un vieillissement et une patine naturellement acquis.

Cependant, l'alliage est de bonne qualité et les marques très plausibles, ce qui confère à cet objet un caractère "dangereux" susceptible de tromper quelques amateurs insuffisamment éclairés.

 

 

MOTIF DE TYPE ARMORIAL

Ce motif inégalement usé ou mal frappé est suspect

LE VRAI POINÇON DE LOUIS PELTIER

*

LE FAUX POINÇON DE LOUIS PELTIER

*

LE VRAI CONTRÔLE DE 1726

*

LE FAUX CONTRÔLE DE 1726

*